Ma photo
Québec, Canada
En année d'étude en Maîtrise de Journalisme International à l'Université Laval. Et après...

Derniers commentaires

dimanche 9 décembre 2007

Le vélo par -30°C, c'est possible.

Mais c'est froid.

Ce matin je devais faire des photos pour un article.
J'ai un peu hésité devant la météo : temps très beau, mais un peu frêtte*... -20°C au compteur, -30°C ressentis, selon la météo, avec ce fichu facteur vent.
D'autant plus que quelques jours auparavant, j'avais déchiré une clef dans le cadenas de mon vélo que je me suis bien fait ch*** ensuite à sortir. Ne me demandez pas comment l'acier peut se « déchirer » avec le froid, je n'en sais rien. C'est comme ça, voilà tout et ça m'a juste donné l'occasion d'investir dans un nouvel équipement pour mon vélo : de l'antigel à serrure. Et Oui Môman, j'ai pris celui qui était liquide, marqué juste « hautement inflammable » et pas l'autre, en petit aérosol, marqué « hautement explosif ».


Enfin bref. Mon cadenas débloqué, conforté par ce beau soleil, je me suis risqué à y aller. J'ai empilé les couches thermiques que je mets pour skier, et comme Dark Vador (même les yeux ne dépassaient pas), je suis sorti enfourcher ma fidèle bicyclette.

Et là, je dois avouer que j'étais assez content de ne pédaler qu'un bon quart d'heure parce que même si je transpirais bien sous toutes mes couches, j'ai lutté un bon moment pour garder mes doigts, de pieds comme de mains. Le problème c'est que je sens pas trop le vélo en moufles et que l'on peut difficilement faire des gants plus chaud que les miens. Quant aux pieds, je pense que je vais également éviter de pédaler en MoonBoots...

Mais bon, ça a bien été et c'est toujours autant l'fun d'agacer les automobilistes qui décidément n'apprécient pas du tout les petits extra-terrestres à deux roues qui sortent l'hiver.

* Selon certains Québecois, expression employée quand il fait trop froid pour articuler "froid" correctement.

4 commentaires:

Emeline a dit…

Ah mon toto! Tu me feras toujours rire... j'espère que tu as eu bien froid, ce n'est qu'un juste retour des choses après m'avoir poussé dans la neige! Bon ok... j'avais tort de te dire que la neige me donnait envie de m'allonger dedans... mais quand même! Par -20°C, c'est pas raisonnable! Vraiment! Mômaaaaaaan, Thomas, il m'embête!

Thom a dit…

Par honnêteté morale, Madame Mimine, je laisse votre commentaire calomnieux sur mon blog. Mais sachez bien que ceux qui me connaissent sauront tout de suite que je suis absolument incapable d'un acte aussi impitoyable!

Thom a dit…

Bon OK! OK!

J'avoue : c'est moi qui ai poussé Mimine dans la neige!

Mais c'est juste parce qu'elle avait émis l'hypothèse qu'elle s'y sentirait bien. Je pensais bien faire m'sieur l'juge...

Pôpa a dit…

Bon, Emeline, faut que tu saches que mon fifils à moi, il est incapable de faire du mal ou de taquiner, ou d'asticoter. Il pense rien qu'à faire le bonheur. Et dans ces conditions, il est d'une générosité rare : t'aider prestement à t'allonger dans la neige, même te la faire goûter dans la bouche, dans les cheveux, et même dans le cou pour le cas où tu n'aurais pas bien senti comme elle est bienfaisante... Pour un peu, il serait même capable de te chatouiller pour que tu te tortilles encore plus dans cette neige si bienfaisante et si douce. Alors, tu vois, tout dans la générosité et le partage !...